Fin d’étape et préparation de la nouvelle orientation du GT nouveaux modèles économiques

Les travaux lancés en 2017 sur les nouveaux modèles économiques sont terminés et nous vous en avons soumis la synthèse dans notre newsletter de Mai (vous pouvez la retrouver ici).

Dans le cadre du programme de travail partenarial 2018, les membres de l’IVD ont souhaité orienter la poursuite des travaux vers la problématique de la participation du financement privé au déploiement à grande échelle de l’innovation urbaine. Plus précisément, il s’agit de traiter des modalités de développement et de sécurisation des capitaux privés, principalement en fonds propres et quasi-fonds propres mais aussi en dette, dans les montages innovants pour la ville durable.

Les travaux de l’IVD en 2017 et début 2018 sur les nouveaux modèles économiques urbains ont mis en évidence à la fois le rôle de la révolution numérique et l’importance de la raréfaction des ressources (tant ressources financières publiques que ressources naturelles non renouvelables). Même si une partie significative des opérateurs de ces nouveaux modèles économiques urbains se situe dans le domaine des services, il est clair que les besoins d’investissement sont élevés et que les seuls capitaux publics n‘ont ni la capacité, ni vocation à les couvrir en totalité.

Dans ce double contexte, l’organisation du financement et notamment la capacité à lever des capitaux privés importants dans les montages innovants semble un point déterminant pour faciliter le déploiement à grande échelle des projets urbains. Il s’agit de permettre le développement rapide et élargi de la ville durable, développement qui est l’un des éléments-clés de l’intérêt général resitué dans le contexte de l’Accord de Paris sur le climat. Favoriser la croissance verte par la sécurisation du financement privé est un réel enjeu.
Un cahier des charges est en cours de préparation afin de lancer la consultation avant l’été et pouvoir auditionner en septembre des candidats pouvant nous permettre d’animer, d’approfondir et de mettre en forme ces travaux.

Rendez-vous au second semestre pour rentrer dans le vif du sujet.